Un député se mobilise à Paris pour un Malien en instance d'expulsion

Publié le









PARIS (AFP) — Le député Jean-Pierre Brard (app. PCF) s'est rendu dans la nuit de samedi à dimanche, au Dépôt de la préfecture de police, île de la Cité à Paris, pour rendre visite à un Malien incarcéré, résidant en France depuis 19 ans qui doit être expulsé dimanche, a constaté un journaliste de l'AFP.

Garba Sangare vit en France depuis 1990 et travaille dans une entreprise de nettoyage sous différentes identités depuis tout ce temps. Il a été arrêté lors d'un contrôle avec son passeport en cours de validité le 3 février dernier à Bastille, à Paris.


Domicilié à la Courneuve (Seine Saint-Denis), il doit être reconduit au Mali dimanche en fin d'après-midi.


Il s'agissait, a expliqué en substance M.Brard, de révéler la situation de M.Sangare qui, bien que travaillant de manière régulière en France depuis son installation, n'a pu bénéficier d'un titre de séjour.


Accompagné d'une vingtaine de personnes, M.Brard s'est présenté au centre un peu avant une heure du matin, et a pu y pénétrer, seul, pour s'entretenir avec M. Sangare.


"Je vais me mettre en contact dès demain matin avec le cabinet du ministre de l'Immigration, en espérant que la dimension humaine de la situation soit prise en compte" a déclaré M.Brard à l'issue de l'entretien. "Dans ce genre de cas de figure, il y a toujours des imprévus, on peut donc toujours espérer une issue favorable avant l'heure fatidique" a-t-il ajouté.

Publié dans Dans la presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article