Soutien à Garba SANGARE : Le député Goldberg s'engage à son tour

Publié le

 




Goldberg soutien un sans-papiers

AFP
15/02/2009

Le député de Seine-Saint-Denis Daniel Goldberg (PS) a apporté son soutien aujourd'hui à Garba Sangare, un Malien qui vit en France depuis 19 ans et qui devait être expulsé dimanche.

Alerté dans la matinée par le Réseau Education sans Frontière (RESF) sur la situation de M. Sangare et sur l'action menée dans la nuit par Jean-Pierre Brard (app-PCF), également député du département, M. Goldberg est "aussitôt" entré en contact avec la préfecture de police de Paris et le ministère de l'Immigration, a précisé l'assistant parlementaire de M. Goldberg.

M. Brard s'était rendu dans la nuit de samedi à dimanche au dépôt de la préfecture de police, sur l'île de la Cité à Paris, pour y rencontrer M. Sangare.

Contacté par l'AFP, M. Brard a annoncé que le ministère de l'Immigration avait gelé jusqu'à lundi la mesure de reconduite à la frontière de M. Sangare. Il a ajouté qu'une réunion aurait lieu au ministère dans la journée de lundi dans le but de reconsidérer sa situation.

"Cependant, tant que la mesure n'est pas annulée, rien n'est sûr", a conclu M. Brard, qui se rendait dimanche après-midi à Roissy, par précaution, à l'horaire prévu pour l'expulsion de ce Malien en situation irrégulière.

Domicilié à La Courneuve (Seine-Saint-Denis), Garba Sangare vit en France depuis 1990 et travaille dans une entreprise de nettoyage sous différentes identités. Il a été arrêté lors d'un contrôle avec son passeport en cours de validité le 3 février à la Bastille à Paris.

Publié dans Dans la presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article