Communiqué de l’association de défense et de promotion des centres municipaux de santé

Publié le



Montreuil : Le centre municipal de santé municipal Voltaire ferme :

 

La municipalité de Mme Voynet admet enfin que le redéploiement des centres de santé se traduit par la fermeture du centre Voltaire situé dans le bas Montreuil.


Dans un contexte de crise économique internationale, le choix est-il bien judicieux ?

Même au niveau national, les grands noms de la médecine contestent les choix gouvernementaux qui visent à fragiliser la médecine publique.


Montreuil  est la plus grande ville de Seine Saint Denis, département qui compte le taux de chômage le plus élevé de France, département sinistré au niveau médical. Les chiffres parlent d’eux -même : 8,4 médecins généralistes pour 1000 habitants à Paris, contre 2,8 en Seine Saint Denis (source Ordre national des médecins). Ces chiffres n’émeuvent pas la municipalité qui estime « pléthorique » l’offre de soins dans le bas Montreuil.


Les usagers n’auront qu’à aller se soigner dans le privé, déjà surchargé.


De par sa situation, le Centre Voltaire accueille, outre des riverains, les patients du foyer de migrants Barra, tout proche. Il accepte les CMU, pratique le tiers payant, et assume  des missions de service public telles que : consultations diététiques, consultations de gynécologiques gratuites, IVG médicamenteuses, éducation à la santé … auprès de populations fragiles.


Le démantèlement est prévu dès le mois de mai avec le départ, fort coûteux, du fauteuil dentaire, pourtant accessible aux handicapés. Cela  alourdit encore le déficit creusé par la fermeture de la radiologie générale, pourtant l’activité la plus rentable des centres de santé, et de la Mammographie.

 


Et ce, alors que l’hôpital de Montreuil tenait compte, dans son projet d’établissement, de l’existence d’un service de mammographie dans les Centres municipaux de santé de la ville.

 

Les usagers des centres de santé, ainsi que toutes les personnes attachées à ce service public, se sont réunis dans une association, forte de 200 adhérents, et de 2000 signatures à la pétition qui a circulé dans la ville. Ils ne sont pas prêts à renoncer.

 

L’association de défense et de promotion des centres municipaux de santé de Montreuil  organise une réunion publique le 5/5/09 à 20 heures à l’école Fabien 164 Bd Aristide Briand à Montreuil avec la participation  de Christophe Prudhomme, médecin urgentiste membre de la direction fédérale CGT de la Santé et Eric May, président de l’union syndicale des médecins des centres de santé, afin de décider de l’action à mener pour empêcher coûte que coûte la fermeture du centre Voltaire.

 

Contact avec la presse :

Pierre Coumian – Tél. : 01.48.59.39.34

Marie-Christine Tyr –Tél. : 06.21.16.85.45

Publié dans Communiqués de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article