Communiqué du CCM suite aux graves incidents de la fin de semaine

Publié le


 

COMMUNIQUE DU COMITE DES CITOYENS MONTREUILLOIS

 

 

A quelques heures d’un rassemblement faisant suite aux graves incidents de la fin de semaine passée à Montreuil, le Comité des Citoyens Montreuillois lance un appel au calme et à la retenue.

 

Le Comité des Citoyens Montreuillois rappelle également son opposition résolue à l’utilisation d’armes y compris à celles présentées comme « plus passives » telles que les flash-ball ou taser mais dont l’utilisation immodérée peut engendrer de graves séquelles - comme en témoigne la dramatique blessure infligée à un jeune manifestant Montreuillois. 

 

Le Comité des Citoyens Montreuillois, tient à rappeler qu’il avait d’ailleurs combattu le projet de loi Sarkozy sur la sécurité intérieure de mars 2003 qui autorisait le recours au flash-ball et plusieurs amendements issus de notre organisation avaient été défendus, à l’Assemblée nationale, par Jean-Pierre BRARD en ce sens. Force est de constater avec les récents évènements que les fortes réserves et oppositions émises à l’époque étaient justifiées.

 

Le Comité des Citoyens Montreuillois apporte sa voix à celle d’autres responsables et organisations politiques, syndicales, associatives et citoyennes pour qu’une enquête sérieuse soit menée afin de faire la lumière sur le déroulement des évènements qui ont conduit les forces de l’ordre à utiliser la force et à faire usage de leurs armes pour tirer sur les manifestants rassemblés Place Jacques Duclos après l’évacuation d’un squat.

 

Enfin, le Comité des Citoyens Montreuillois s’inquiète de la pérennisation de certains squats (similaires à celui de la clinique) sur le territoire communal et demande que des mesures urgentes soient prises pour éviter que de nouvelles poches de tensions apparaissent et que de nouveaux drames se produisent.

  

Publié dans Communiqués de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article