"Le vote utile nous casse les urnes" : tribune des élus des groupes PC/FASE/RGC/PG

Publié le

TRIBUNE DES GROUPES DES ELUS COMMUNISTES/FASE,

RASSEMBLEMENT DE LA GAUCHE CITOYENNE ET PARTI DE GAUCHE

 

Image3

Dominique ATTIA, Stéphane BELTRAN, Muriel BENSAID, Jean-Jacques SEREY,

Danièle CREACHCADEC, Gaylord LE CHEQUER, Juliette PRADOS.

 

 

« Le vote utile nous casse les urnes » *

 

 

Le 22 avril, vous serez amenés à départager les 10 candidats présents au premier tour de l’élection présidentielle. Peut-être faites vous partie de ces électeurs qui hésitent encore et qui ont peur de voter pour leurs idées parce qu’on leur rabâche à longueur de journée qu’il faut voter utile. Comble du comble, on vous fait culpabiliser au lieu de prendre en compte l’aspiration démocratique qui vous fait rêver.

 

Si vous êtes dans ce cas, alors nous vous le disons : il y a des moments où il faut savoir résister pour défendre son avenir et ses idées.

 

Les politiques menées ces dernières années ont ouvert la voie à une spéculation débridée et ont placé les intérêts de la finance avant la défense de l’humain or, pour nous, c’est l’humain d’abord et la finance à son service, sûrement pas l’inverse. La finance doit être au service du politique ce n’est pas à la finance de dicter la marche d’un pays.

 

Au nom de la finance, la droite, avec Sarkozy à sa tête, nous impose toujours plus d’austérité pour, soit disant, lutter contre la crise. Mais plus le temps passe et plus la crise s’aggrave. C’est bien la preuve qu’il est grand temps de changer de politique et de construire une alternative efficace et crédible qui mette fin aux sacrifices de nos acquis sociaux hérités du Conseil National de la Résistance (retraites, sécurité sociale, etc.). 

 

Le Front de Gauche, offre une perspective nouvelle et novatrice. Notre programme oppose le volontarisme aux contraintes économiques. Il offre une dynamique qui se traduit par des rassemblements humains toujours plus importants : 23 000 personnes à Lille, 70 000 à Toulouse, 120 000 à la Bastille sans doute au moins autant samedi à Marseille puis le 19 avril à Paris.

 

Les idées du Front de Gauche, hier minoritaires, se retrouvent au cœur du débat et font bouger les lignes politiques. Au coeur de notre projet pour la France, une idée maîtresse : celle du partage des richesses aujourd’hui confisquées par quelques-uns. Le Front de Gauche, c’est le fruit d’une révolution citoyenne qui est en marche dans nos têtes, dans la rue, dans les urnes et que certains voudraient stopper au nom du vote utile. Mais ce qui est utile, c’est de voter pour vous, pour vos idées, pour vos convictions.

 

Aujourd’hui, c’est à vous de décider vous pouvez devenir acteurs de cette révolution démocratique.

 

La droite, de Sarkozy à Bayrou en passant par l’extrême droite, a compris la menace que le Front de Gauche fait peser sur les puissances d’argent. Raison de plus pour amplifier un mouvement qui s’est amorcé et lui donner la force d’une dynamique irrésistible qui contribuera à la victoire et au succès durable d’une politique de changement qui réponde aux espoirs de celles et ceux qui n’en peuvent plus de souffrir.

 

Le 22 avril votez utile, votez efficace pour vos idées.

 

Le 22 Avril : PLACE AU PEUPLE AVEC JEAN-LUC MELENCHON

Publié dans Tribune

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article