Tribune de Gaylord LE CHEQUER : "Avec le Front de Gauche pour défendre les collectivités locales"

Publié le

bandeaufdg -1-

 

AVEC LE FRONT DE GAUCHE,
POUR DEFENDRE LES COLLECTIVITES LOCALES
ET LEURS ACTIONS PUBLIQUES

 

Tribune de Gaylord LE CHEQUER

Président du Rassemblement de la Gauche Citoyenne

Conseiller municipal de Montreuil - Rassemblement de la Gauche Citoyenne et Parti de Gauche

 

 

Alors que les collectivités territoriales financent plus de 70% des investissements civils du pays et qu'elles répondent quotidiennement aux besoins de leurs habitants grâce à leurs services publics, ces collectivités sont promises, si on laissait faire, pour 2012 et les années suivantes à une sévère cure d'austérité.

C'est ce qu'annonce Philippe LAURENT, président de la commission des finances de l'AMF (Association des maires de France) qui prévoit un manque de financement bancaire, par le tarissement des prêts, de 10 milliards d'euros pour les collectivités territoriales dès 2012. Les collectivités sont pourtant de bons payeurs, puisque la loi leur fait obligation d'adopter et d'appliquer des budgets en équilibre réel !

Pour compléter l'étranglement, l'UMP annonce dans son programme présidentiel une réduction de 2 milliards d'euros par an des dotations de l'Etat aux collectivités et veut imposer à ces dernières sa désastreuse RGPP (révision générale des politiques publiques) synonyme de dégradation des services publics et de suppressions massives d'emplois.

Dans cette situation, le Rassemblement de la Gauche Citoyenne soutient la proposition de créer au plus vite une structure financière publique de prêts aux collectivités, adossée à la Caisse des Dépôts et à la Banque postale. Cet organisme pourrait emprunter sur le marché obligataire et donc faire appel à l'épargne publique pour lever des fonds et il ne fait aucun doute que nos concitoyens qui le peuvent, prêteront pour financer les actions des collectivités territoriales auxquelles ils sont très attachés.

La préservation et la consolidation de la libre administration des collectivités territoriales et de leur autonomie financière seront des enjeux forts des élections du printemps 2012. L'arrivée d'une majorité de gauche au Sénat a démontré que les élus locaux ont pris conscience des attaques qu'elles subissent et ont riposté comme il convenait. 

Pour sa part, le Front de Gauche avec son candidat Jean-Luc Mélenchon défend énergiquement les collectivités et les libertés locales ainsi que les financements qui leur sont indispensables et refuse l’étranglement et l’asphyxie dont elles sont les victimes et qualifiées de "contre-sens dramatique" par Jean-Luc MELENCHON.

Le Front de Gauche propose ainsi de revenir sur la réforme des collectivités locales qui n'avait pour objectif que d’instaurer le principe de compétitivité des territoires. Cette réforme - et sa déclinaison fiscale - a pour conséquence de pousser les collectivités à livrer au privé des pans entiers de l'investissement public aujourd'hui assuré aux trois quarts par les collectivités locales, ainsi qu'une partie importante des services publics locaux.

Avec la suppression de la taxe professionnelle et le gel des dotations de l'Etat,  c'est à une réduction de 50% de leurs ressources que les collectivités devront, à terme, faire face.

Avec Jean-Luc MELENCHON, le Front de Gauche propose de revenir sur la réforme des collectivités au profit d'une poursuite de la décentralisation donnant aux collectivités les moyens de contribuer au développement social, économique, humain de notre pays.

En mai 2012, avec Jean-Luc MELENCHON, la donne peut changer.

Publié dans Tribune

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article